cpdj_sitebakfoul

Un festival de jazz inédit de “musiques polyrythmiques“ au coeur de la ville de Montreuil. Pourquoi ? Parce que “C’est pas du Jazz”! Objection récurrente opposée aux propositions des artistes évoluant hors des sentiers convenus du “jazz”. Réponse pertinente à une affirmation récurrente, “ C’est pas du jazz ” et c’est la justification même de ce festival !

L’esthétique musicale défendue dans notre projet est un jazz qui n’est pas perçu comme tel, teinté d’influence afro-caribéennes, arabo-andalouses, de musiques traditionnelles évolutives.
Tous ces genres ont besoin d’une vitrine ou de scènes régulières pour exposer les projets d’artistes sans cesse bâillonnés. Les organisateurs de ce festival sont eux-mêmes impliqués à part entière pour la reconnaissance et l’expression de la diversité du genre.
“C’est pas du jazz” est enfin, une réponse à la vision ethnocentrique artistique, qui tend à caser les musiques et musiciens dans des genres convenus. Un festival dont la pérennité aura pour objectif de pallier la faiblesse d’espaces d’expression musicale, d’éliminer les intermédiaires et de faire de cet évènement un véritable show case, une vitrine incontournable, un rendez-vous dynamique et rassembleur Le propos artistique défend l’idée d’un mélange ou pont entre les musiques arabo- andalouses et les musiques d’influences africaines, caribéennes, et latino-américaines.

La programmation résulte de ce choix et sera composée d’artistes issus d’univers variés, allant de l’Afrique. l’Océan Indien en passant par, l’Amérique Caribéenne, l’Amazonie, l’Amérique du sud pour ainsi visiter les territoires musicaux, afro-américains, canadiens, arabo-andalous ou océaniens…
Le principe de “C’est pas du jazz” est celui d’un évènement hybride comprenant une programmation outdoor gratuite et une programmation indoor, payante selon une politique tarifaire volontariste et attractive. “C’est pas du jazz” se veut une vitrine ouverte aux programmateurs, promoteurs, décideurs, et un véritable show case pour les artistes.
“C’est pas du jazz” s’impose ainsi comme vecteur d’échanges entre les communautés, lieu de création, de diffusion, comme créateur d’images, dans une ambiance festive.

Steeve Delblond
Directeur Artistique